L'intêret du plongeur

On ne peut pas se passer des savantes classifications. Mais prenons les choses par le commencement :

- distinguer ce qui bouge et ce qui ne bouge pas

- espèces pélagiques (en pleine eau) et espèces benthiques (sur le fond)

- les différents milieux (rochers, posidonies, coralligène, sable, pleine eau,...)

 

Ces distinctions permettront au plongeur de mettre un  peu d'ordre dans tout ce qu'il aura l'occasion de rencontrer et d'affuter son regard. Ainsi, je ne dois pas m'attendre à trouver une dorade royale sous un rocher ni une mostelle en pleine eau !