L'hermaphrodisme


                          Jojo, mérou mâle de la Gabinière
Jojo, mérou mâle de la Gabinière

L'hermaphrodisme désigne un phénomène biologique dans lequel l'individu est morphologiquement mâle et femelle, soit alternativement soit simultanément.

Un poisson peut naître mâle ou femelle mais ne pas le rester toute sa vie.

 

Pour la plupart des poissons, on ne parle pas d’hermaphrodisme. Ex. : le congre, la murène, la sole, l’anthias, l’apogon, les blennies, les rascasses, ...

Les espèces hermaphrodites représentent seulement 10 % des poisssons.

 

 

L’hermaphrodisme protogyne (9 %)

Les femelles vont devenir des mâles(= mâles secondaires, les poissons nés mâles sont des mâles primiaires).

Ex. : le mérou (inversion sexuelle quand l’individu atteint environ 80 cm, soit entre 10 et 15 ans), les labres, les girelles, la badèche, le poisson clown,…

 

L’hermaphrodisme protandre (1%)

Les mâles vont devenir femelle.

Ex. : la saupe, la dorade royale

 

L’hermaphrodisme synchrone (=hermaphrodisme vrai)

Les individus sont à la fois mâles et femelles.

Ex. : le serran-écriture

 

Les causes de l’hermaphrodisme

  • * La prise de poids et/ou  l’âge
  • * L’organisation sociale du groupe (beaucoup de femelles pour quelques mâles; en cas de disparition d’un mâle, une femelle changera de sexe)
  • * Les contraintes du milieu :
  • la température : exemple du mérou : jeunes immatures dans les eaux chaudes du Sud de la Méditerranée avant apparition des femelles dans les eaux plus froides du Nord de la Méditerranée.
  • la salinité : mâles en eau salée.
  • la pollution : chez les gastéropodes, la pollution à l’étain tributyle est responsable de la disparition des caractères femelles.