La Commission bio de la Loire a organisé une soirée consacrée à la Méditerranée. Premier volet en avril 2009 : l'histoire, la géologie et les hommes.

Histoire et géographie

 

 

La Méditerranée est l’ancienne Thétys qui a connu un rétrécissement progressif. L’ouverture du détroit de Gibraltar il y a 5,3 millions d’années a conduit à la disparition du récif corallien. Les 4 glaciations du quaternaire et les variations climatiques ont provoqué de fortes variations du niveau de la mer.

 

Les caractéristiques de la Méditerranée

·  Une mer chaude. La température en profondeur est de 13° alors que celle des océans est de 3°.

·  Une mer salée.

·  Une mer profonde (la moyenne est de 1 500m).

·  Une mer déficitaire en eau  car les apports sont inférieurs à l’évaporation mais les arrivées d’eau océaniques sont toujours notables.

·  Une mer bleue, transparente et peu chargée en phytoplancton.

·  Une mer fragile.

 

 

La Méditerranée et les hommes

 

Dès l’Antiquité, c’est un foyer de peuplement qui présente un intérêt commercial majeur.

25 pays la bordent et participent aux Etats Généraux de la Méditerranée qui se réunissent régulièrement afin  de définir une politique commune.

A l’horizon 2020, les rivages de la Méditerranée accueilleront 183 millions d’habitants et 270 millions de touristes par an. L’urbanisation y est massive modifiant ainsi les paysages et augmentant fortement les prélèvements en eau. L’emprise humaine, un trafic maritime en expansion aggravent la question de l’équilibre écologique de ce milieu. Ainsi, la température des eaux côtières a augmenté d’environ 1,4° depuis les années 70.

La prise de conscience du risque écologique a conduit à créer des aires maritimes protégées et un cadre juridique permettant de protéger les espèces en danger.

 

 

 

116 aires maritimes protégées


Les espèces protégées : la posidonie, le corail rouge, la grande nacre, la datte de mer, la patelle géante, la grande cigale, l'oursin diadème, le mérou brun, 2 espèces d'hippocampes, la tortue